Visite guidée

 

1. Rendre le lieu accueillant et lisible :

Veiller à l'éclairage, à la musique, à la propreté des lieux (notamment des toilettes si elles existent) et la signalisation (extérieure et intérieure).
Cartel sous les statues, les tableaux et toutes les œuvres d'art, (traduction si possible)
Plan du lieu où sont situés les différents éléments à mettre en valeur.
Fiche explicative détaillée permettant la visite (fiche individuelle à emporter ou protégé par du plastique laissée à l’entrée, ou devant chaque représentation, avec toujours si possible la traduction).
Fiches de prières et d'informations mises à jour régulièrement. (Avec si possible la traduction au moins en anglais)

2. Conduire une visite guidée :

▪ Avoir éventuellement un document précis de référence pour aider les visiteurs à entrer dans la spiritualité de l'édifice. Il tient compte de l'histoire de la ville ou du  village, décrit  l'architecture extérieure  et intérieure  de  l'édifice  ainsi que  les  statues, tableaux  vitraux et  présente le  mobilier  religieux  dans son contexte. Ce document, modifiable et perfectible, tient compte des critiques et des découvertes.


▪ S'adapter à l'auditoire : groupe  de  retraités,  groupe  culturel,  groupe d'enfants de la catéchèse ou de l'école, groupe de jeunes, groupe de marcheurs pèlerins. (Groupe idéal : 20 personnes). Utiliser un micro en fonction de l’acoustique.

▪ Dix minutes mais ne pas excéder une heure. Si l'attention du public fléchit, elle peut être écourtée. Il est possible alors de proposer un  temps de questions. Demander au responsable du groupe le temps dont il dispose.
▪ Parler face au groupe, dos au sujet de l’explication.
▪ Prévoir des temps de déplacements, des espaces où les visiteurs pourront s'asseoir et écouter ainsi plus confortablement, des temps de silence.
▪ Être dynamique : partir de ce que l'on voit puis l'expliquer, faire référence aux connaissances  des visiteurs. Proposer un temps de questions. Accepter d’être contredit, un visiteur peut apporter un élément inconnu jusqu’ici.
▪ Faire des choix intelligents : qu'est-ce que je désire faire partager et comprendre de la spiritualité et de la beauté de ce lieu que j'aime et que je connais.

3. Parcours type d’une visite :

A. A l'extérieur : Situer l'origine de l'église et son contexte géographique, puis faire une description architecturale rapide de l'extérieur du bâtiment.

B. Entrer  dans  l’édifice : porche,  tympan.  Entrer  dans  une  église, une chapelle ou autre lieu de prière est  un acte de foi. Nous entrons dans un espace qui conduit au " paradis".

C. A l’intérieur :

S'asseoir  pour  faire ressentir ce  qu'est  cet  "espace  église" - un espace de silence avec une autre lumière, un lieu hors de la ville et de l'agitation.
Décrire l'architecture intérieure, expliquer quelques symboles.
Détailler  ce  qui fait  l'église :  les  chaises  ou  les bancs pour  l'assemblée,  l'autel,  l'ambon  et  le  tabernacle  (espace  réservé  pour  la célébration eucharistique), la cuve baptismale, les chapelles particulières, la chaire à prêcher.
Présenter et expliquer des œuvres d'art.
Evoquer la vie de la communauté aujourd'hui en soulignant que c’est un lieu aussi et surtout où l’on se rassemble pour prier, célébrer, et partager une vie en communauté.

En guise de conclusion

La Pastorale du Tourisme est un service de l’église qui doit s’efforcer de répondre à la recherche spirituelle, la quête de sens des visiteurs de sites religieux.

La Pastorale du Tourisme n’a pas la fonction de « conservateur de musée », mais elle a pour vocation de faire vivre le patrimoine religieux, sa mission étant de mettre en valeur le lien de ce patrimoine avec la foi des constructeurs.

C’est aussi, pour la communauté catholique qui accueille les personnes de passage, l’occasion d’innover dans le partage de foi et la célébration du Christ à l'occasion des temps forts.

Participation pour donner du sens à ces bâtiments, et de proposer des rencontres conviviales et spirituelles, dans le but de créer du lien avec les gens et faire un bout de chemin ensemble.

Communiquer : Il est important de faire savoir ce qui est organisé : ouverture, accueil, visite, etc.

Serge Malbec
Délégué Diocésain de la PRTL et du Chemin de Compostelle
06 98 85 00 97
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

se connecter

hello

bye bye