LE CHEMIN VERS SAINT-JACQUES DE COMPOSTELLE
QUI PASSE PAR LA PLAINE.

8483 voyage italie Chemin de terre et villas Corsano panorama sentucq.h

Il y a plus de neuf siècles en arrivant d’Arles, dans le prolongement de Montpellier, Béziers fut aussi un lieu de passage, sur le chemin de St Jacques, les premiers écrits le mentionnent dès le début du XII ème siècle.

En effet, chaque pèlerin déterminait son trajet en fonction de la saison, de son état de fatigue, de sa ferveur religieuse et de sa prochaine ville de destination. Ainsi, il y avait ceux qui partaient vénérer les reliques de Saint Guilhem et ceux qui partaient directement en direction de Toulouse.

Il y avait des chemins qui partaient de Montpellier, dont l'itinéraire du pèlerin passant par Saint-Jean-de- Védas, Gigean, Bouzigues, Loupian, Saint-Thibéry pour rejoindre Béziers en arrivant par la route de Bessan.

Le 28 janvier 2013 la Pastorale du Tourisme et du chemin invitait à une rencontre pour évoquer l’idée de faire renaître le chemin oublié.

Les personnes présentes représentant les organismes institutionnels : Communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée, le Service activités et sports de nature, Direction du sport de la jeunesse et des loisirs au Conseil général de l’Hérault, les amis du chemin de Saint-Jacques en Languedoc, la ville de Béziers,  le conservatoire du patrimoine de Béziers, le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de l'Hérault, la Fédération Française de la Randonnée, ont participé à la réunion organisée par la Pastorale du Tourisme de Béziers qui avait pour but de faire le point sur la réhabilitation du chemin des Romieux. Robert Cervera randonneur et historien du chemin et Bernard Cauquil pèlerin et fondateur de l’association CAMINS, furent invités à exposer leurs recherches et les initiatives qu’ils avaient prises concernant le chemin illustré par de nombreux documents à l’aide d’un diaporama. Ils apportèrent des explications passionnantes et convaincantes sur l’histoire de ce chemin que l’on retrouve sur des cartes cadastrales anciennes.

Serge Malbec avait  tenu à préciser que, si l’objectif de la Pastorale du Tourisme et du chemin de Compostelle était de contribuer à la Redécouverte du chemin des Romieux … en tout état de cause elle n’avait pas la vocation, ni les moyens de la mise en œuvre de la démarche qui concerne, entre autre, le comité départemental Randonnée Pédestre. Mais a souligné que le but de la Pastorale du Tourisme et du chemin de Compostelle était de préserver l'esprit du pèlerinage et favoriser la découverte du patrimoine religieux.

L’ensemble des  partenaires  potentiels a  accueilli favorablement l’initiative de cette rencontre, au sujet de ce chemin qui comme l’avait écrit le Directeur du Comité Régional du Tourisme Languedoc-Roussillon «ce chemin apporte indéniablement un élément supplémentaire à la logique itinérante qui caractérise notre région et qui en font aussi son attractivité ».

7674 cheminLe 13 mars 2013 se tenait une rencontre sous l’égide du Conseil Général

Constatant l’important travail de fond qui avait été fait par chacun pour ce projet, les recherches sur l’historique, la mise en évidence de l’aspect patrimonial, (recensement des chapelles et autres lieux) la prise en compte de la partie hébergement et restauration, les services existants, la valorisation des produits du territoire et surtout sur la notion du sens, il fut acté ce jour là que ce type de projet pourrait s’inscrire dans le cadre du Plan Départemental des Espaces Sites et Itinéraires de Sports de Nature.

A l’issue de la rencontre Messieurs Villaret et Du Plaa se sont déclarés favorables à la mise en œuvre à la renaissance du chemin des Romieux au profit de simples marcheurs qui voudraient faire une boucle dans le département en passant par la bretelle de Fontcaude ou de pèlerins désireux d’aller à Saint Jacques de Compostelle par la plaine, sachant qu’au niveau régional le tracé impactera également le Gard et l’Aude.

Compte tenu du grand nombre et de la diversité de communautés, aux compétences fragmentées, (Mairies, Communautés d’Agglomérations, Conseil Général, Conseil Régional) l’expertise acquise par le Comité Départemental de la Randonnée Pédestre de l'Hérault, et les liens de confiance étroits existants entre le Conseil Général avec cette entité reconnue, il fut décidé de demander au CDRP 34 d’être le porteur de projet, tout en s’engageant à ce que les services concernés du Conseil Général apportent leur soutien technique pour procéder au diagnostic géographique et évaluer les moyens à mettre en œuvre afin d’aboutir à une sécurisation juridique du projet.  

Pouvait s’engager le travail proprement dit de terrain et de contact avec toutes les parties prenantes dans la procédure d’homologation du chemin des Romieux le chemin vers Saint Jacques de Compostelle qui passe par la plaine Languedocienne qui portera le n° 78 -1, et qui s’incorporera dans la réalisation d’un itinéraire européen de randonnée.

Le diagnostic géographique et l’évaluation des moyens à mettre en œuvre afin d’aboutir à une sécurisation juridique du projet ne sont toujours pas terminés…

Nous attendons l’aboutissement du processus… et le balisage du chemin !

Voir les 19 Villages et villes traversées par le Chemin vers Saint Jacques de Compostelle par la plaine de l'Hérault vers Béziers (chemin des Romieux futur GR78.1) par les voies d’Arles/et Piémont Pyrénéen vers Béziers (chemin des Romieux futur GR78.1) par les voies d’Arles/et Piémont Pyrénéen

se connecter

hello

bye bye